Le dispositif des emplois francs

Le dispositif des emplois francs est prorogé jusqu’au 31 décembre 2020 (par le décret n° 2020-1278 du 21 octobre 2020) pour l’ensemble des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) du territoire national.

Pour rappel, toutes les entreprises et associations, où qu’elles soient situées sur le territoire national peuvent bénéficier de cette aide.

La condition : recruter un jeune habitant d’un quartier prioritaire inscrit à Pôle emploi, suivi par une mission locale ou adhérent à un contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

 

En outre, le décret augmente le montant de l’aide emploi franc pour le recrutement des jeunes de moins de 26 ans, du 15 octobre 2020 au 31 janvier 2021, sans condition de niveau de diplôme, de rémunération ou de de temps de travail.

Le montant de l’aide boostée s’élève à 17 000 euros sur trois ans en CDI (7 000 la 1ere année – au lieu de 5 000 € – puis 5 000 € les années suivantes) et 8 000 euros pour un CDD d’au moins six mois (5 500 € la 1ere année – au lieu de 2 5000 €- puis 2 500 € l’année suivante).  

 

L’aide à l’embauche emploi franc+ est d’un montant nettement supérieur à celui de l’aide générale à l’embauche des jeunes (AEJ) mise en place dans la cadre de France Relance et maintient ainsi la visibilité et l’attractivité de l’aide emploi franc pour répondre aux difficultés spécifiques d’accès à l’emploi rencontrées par les jeunes des QPV.